Nous sommes le 6 décembre et je trouve enfin le temps d'écrire un billet sur le démarrage de la saison de noël chez Bagatelles. C'est dire si la période est chargée !

Le début du mois de novembre était mitigé, lent à démarrer, puis vers la mi-novembre, les commandes ont augmenté. Puis doublé, triplé et même quadruplé en fin de mois ! Au résultat, nous avons dépassé le nombre de commandes réalisé l'année dernière, dont la moitié réalisée en seulement 10 jours.

Ce qui signifie des journées de travail de 15h, se coucher entre 2 et 4 h du matin pour se relever 5 heures plus tard et emballer, emballer, courir à la poste avant la levée, voir la tête des postiers à la vue de nos sacs énormes... Tout ça 7 jours sur 7 ( sauf pour la poste évidemment ) depuis près de 3 semaines !

Pour ceux qui ont regardé Envoyé Spécial de jeudi 3 décembre sur le e-commerce, le reportage présentait un site de cadeau pour enfants. Et bien, chez nous, c'est à peu près ça, sauf que nos cartons sont plus petits. Heureusement, car nous pouvons tous les caser sur un seul étage ( pas dans la cave ) et laisser le reste en ordre. Sinon la course démentielle contre l'heure qui défile est exactement la même !

Après une première analyse non affinée, on se rend compte que le panier moyen est toujours faible, mais que les grosses commandes augmentent chaque jour. De nombreux clients n'hésitent pas à acheter les cadeaux de toute leur famille en une seule fois, avec paquet cadeau et message personnalisé. Je suis devenue une experte en paquet cadeau d'ailleurs, de toutes sortes, toutes couleurs, résistants au trajet poste-maison. Enfin j'espère...

Nos nouveaux coffrets ont du succès, comme Des roses et des dentelles, Arizona dream, I love Belgium et surtout Début de fin de soirée avec 2 délicieuses sucetts au chocolat à faire fondre dans du lait... Le chocolat a toujours ses adeptes. D'autres coffrets sont en attente, mais les livraisons tardent, tardent... Un fournisseur a même prévu de me livrer après noel ! On aura tout vu.

Heureusement la plupart sont hyper-réactifs et livres en 24 à 48h. Cela évite de surstocker et mobiliser la trésorerie. Car ces fournisseurs veulent être payés à l'avance bien sûr...

Il parait que ce week-end sera très bon pour le e-commerce, dixit Catherine Barba, sur BFM. Elle a aussi convenu que les français ont commencé tardivement leurs courses de noel et ne se sont pas encore rués sur les cadeaux. Comportement dû à la crise économique et à la peur du lendemain ( les entreprises aiment bien licencier pendant les vacances de noel... ).

Alors rdv dans quelques jours pour voir si tout cela se confirme, croisons les doigts !

cadeau de noel