Quand on décide de lancer un business, sur internet ou non, la première chose a faire c'est de choisir son idée de business.

Sur quel marché se lancer, doit-on amener une idée révolutionnaire ou simplement améliorer ce qui existe déjà ? Telle est la question. On est généralement tenté d'amener quelque chose de nouveau, comme un service qui nous manque ou un produit qui existe à l'étranger mais pas en France.

Cependant avec la généralisation d'internet, on a parfois l'impression que tout a été fait et qu'il est difficile de s'imposer sur la toile, même si notre idée nous semble judicieuse. Alors un autre choix est celui de se spécialiser sur un domaine particulier, précis, dans lequel vous serez reconnu pour votre compétence, votre offre complète et vos conseils. C'est ce qu'on appelle les marchés de niche.

Un marché de niche, c'est un domaine peu ou pas exploité à 100% par les acteurs du marché. On en trouve dans tous les domaines : quand j'étais pharmacienne, les marchés de niche étaient les huiles essentielles ou le maintien à domicile. Des secteurs peu développés par les titulaires de pharmacie car ils nécessitent de se former pendant un bon moment, et surtout de faire reconnaitre sa spécificité, sans publicité, interdite en pharmacie.

Heureusement sur internet, se lancer sur un marché de niche est plus facile. Les mots clés sont peu concurrentiels et permettent de se positionner en page 1 de Google en quelques mois et avec un peu de communication, les médias devraient s'intéresser au concept. Ensuite, il faut que votre produit soit recherché par les internautes régulièrement pour générer du traffic, évidemment.

Reste à trouver LE marché de niche qui pourra vous faire vivre correctement. Certains ont choisi les bentos, les articles de puériculture malins, les chaussettes, le chocolat, les sex-les pastas party... Autant de business auxquels on n'aurait pas pensé...

Et pour ces créateurs, pour avoir suivi pour certains leurs aventures, tout va bien. Le chiffre d'affaire est au rdv, souvent même dépassé par rapport à leur business plan, et ce dès les premiers mois. Alors info ou intox, on croise les doigts pour eux !

En effet, qui dit marché de niche, dit marché étroit, certes peu concurrentiel, mais peu demandé de la part des consommateurs. D'où des volumes de vente inférieurs à ceux d'un marché généraliste. Mais le marché de niche est très intéressant lorsqu'on dispose de peu de moyens financiers pour démarrer. Le stock sera réduit et le marketing coutera peu cher. L'idée est ensuite de devenir un professionnel dans votre domaine : connaître votre clientèle et ses attentes, apporter une expertise complète sur chaque produit proposé, se former pour apporter un plus par rapport aux généralistes. Si cela demande peu d'argent, cela vous réclamera beaucoup de temps et de patience avant d'arriver à être reconnu par une clientèle souvent exigente.

Sur un marché de niche, le problème à long terme est la saturation de la demande. Le nombre de clients intéressés par votre produit est restreint et se renouvèle faiblement. D'où le point de rupture en terme de CA avec impossibilité de l'augmenter si vous restez sur un domaine unique. Dans ce cas le marché de niche peut être considéré comme un tremplin de démarrage en se laissant la possibilité de s'orienter sur des domaines complémentaires et d'approfondir votre marché.

Quelques idées de marché de niche découvertes au hasard du web : goûters pour enfants, sculptures de bonbons, écharpes et gants tricotés mains, kimonos, accessoires pour customiser les cupcakes, spécialités gastronomiques canadiennes, produits gourmands autour du miel, bottes de majorette, broderies, harpes...

Je ne mets pas de liens, pour qu'ils ne soient pas copiés, à vous des retrouver...

Conseil important : réaliser une étude de marché avant de vous lancer. Et si vous ne trouvez aucun concurrent, si petit soit-il, posez-vous la question de savoir si le marché n'est pas inexistant. Parce que de nos jours, un marché qui serait rentable mais pas exploité du tout, c'est rare...

Enfin si vous vous lancez dans un marché de niche, comptez seulement sur vos économies personnelles et le Love Money, parce que les banques, traditionnellement frileuses avec les créateurs d'entreprise, le sont encore plus lorsqu'elles n'ont aucun repère sur votre business. Même votre business plan ne saura pas les convaincre et elles préféreront attendre que vous ayez fait vos preuves pour vous accorder un crédit, un découvert ou même un moyen de paiement en ligne.