Comme promis avant-hier, je reprends un peu à contrepied la thématique de la conférence sur l'art et la manière de conduire son e-commerce. Au cours de ces quatre années à piloter Bagatelles, et n'ayant pas vraiment d'expérience de la vente en ligne à l'origine, j'ai eu l'occasion à maintes reprises de douter, de me planter (parfois).

En regardant un peu le chemin parcouru et riche de tous les échanges que j'ai pu avoir avec d'autres cyber-entrepreneurs, je m'aperçois de toutes ces choses que j'ai pu apprendre, mais aussi de toutes celles que je ne maitrise pas encore assez. Au milieu de tout ce que j'ai appris, si jamais je devais lister dix erreurs à ne pas faire quand on est un jeune e-commerçant aux dents longues, quelles seraient-elles ?

  1. Se lancer sans avoir la moindre connaissance de son produit ou de son marché.
  2. Tant qu'à faire, autant chercher à vendre le bon produit, celui qu'on sait bien vendre, avec la bonne politique de prix, et aux bons clients...

  3. Penser que la qualité de son produit et un bon buzz suffiront
  4. Je vais faire court : le buzz, c'est du court terme, la notoriété, c'est du long terme.

  5. Faire un site graphique (à en oublier qu'on est là pour vendre)
  6. et je sais de quoi je parle...

  7. Trouver que les logos "cadenas" et "carte bleue" sont trop moches
  8. Là aussi, je sais de quoi je parle. Je vous jure qu'envoyer aux visiteurs du site des des signaux disant "ici on paye en toute sécurité", c'est mieux!

  9. Mettre trop longtemps à répondre aux messages des clients
  10. Sinon on se laisse vite déborder.

  11. Négliger l'importance de sa logistique
  12. L'espace requis pour le stockage, la rotation des produits, la gestion des expéditions, les frais de livraison. C'est vital.

  13. Passer son temps sur son back office (et en oublier le front office)
  14. Comme l'épicier du quartier, on fait le tour de sa boutique chaque matin. On dépoussière les étagères, on dégage l'accès à la caisse, on teste, on teste, on teste.

  15. Prendre les statistiques pour un simple outil de satisfaction personnelle
  16. OK, quand il y a beaucoup de trafic sur un site, c'est trop bon. Mais analyser ses statistiques, c'est aussi la voie royale pour comprendre comment optimiser ses pages.

  17. Laisser les clients retrouver seuls le chemin de votre boutique
  18. En cherchant un peu, bien sûr qu'ils la retrouveraient, mais ils ne passent pas devant en allant au boulot chaque matin.

  19. Se reposer sur ses lauriers
  20. Si l'entreprise évolue par cycles, elle ne s'arrête jamais d'évoluer. Il y a toujours une décision à prendre, des choses à initier. Chaque jour, remet ton ouvrage sur le métier...