Je reprends le fil des interviews en cette rentrée 201, pas encore pour les enfants, mais nous ça fait longtemps qu'on ne va plus à l'école... On commence cette sage avec Christophe le créateur de Fairepartoo, déjà connu dans le milieu du web notamment grâce à son blog qui relate sa vie de ecommerçant belge.

Son site est tout mignon, rose et girly. Peut-être un peu trop fille, mais j'imagine que ce sont seulement les femmes qui s'occupent des faire-part de mariage et naissance !

Peux-tu te présenter toi et ton site, quelle est le petit plus de ton site ?

Je suis Christophe Mathieu. Belge, 27 ans, diplômé d’HEC et fiancé. Le plus important reste ma première boutique en ligne : FairePartoo.com !

Elle offre un choix significatif de faire-part de naissance, de mariage, de baptême et sur-mesure. L'internaute le personnalise comme il le souhaite et nous lui envoyons les enveloppes et les cartes imprimées en 48h. Le gros plus réside dans l’aspect humain du site. Quand vous contactez le service clientèle, vous tombez toujours sur le directeur. De plus, on offre le meilleur ratio qualité/prix : livraison gratuite pour tout envoi en Europe (indépendamment du montant d’achat), aucun frais d’impression et les enveloppes sont offertes.

Le domaine du faire part est concurrentiel, comment t'es venue l'idée de te lancer sur ce créneau ?

Je n’avais pas remarqué que le secteur était si concurrentiel. J’ai été plus que surpris par la guerre qui se déroulait sur Google après quelques mois d’activité. L’idée s’est présentée un matin. Ma copine réalisait plusieurs dizaines de faire-part de naissance original pour une compagnie britannique. J’ai voulu importer son talent en Belgique mais surtout en France. Le secteur permet de vendre du papier au prix de l’or. Pour autant que le papier et la création graphique soient de qualité. J’en étais certain car les faireparts de ma copine étaient absolument magnifiques.

Comment te démarques-tu de la concurrence, quelle est ta stratégie de communication ?

Malgré la minuscule taille de notre équipe (moi et ma copine), nous parvenons petit à petit à nous glisser auprès des mastodontes du secteur. Leurs équipes frôlent bien souvent les 10 à 40 collaborateurs. Beaucoup d’interviews, une communication décalée et un référencement constant. La transparence est un élément prépondérant. Nombreux sont les personnes qui adorent regarder, fouiner et découvrir nos coulisses. On utilise énormément cet axe de communication.

Comment vois tu ton avenir ? Un autre site, se la couler douce, business angel...

Développer est le verbe. Développer sa clientèle, développer son positionnement sur Google et développer son CA. L’objectif pour fin 2012 est de faire 300.000€ de CA. Je préfère investir encore et toujours dans FairePartoo.com car je suis convaincu de son avantage concurrentiel. Cependant, j’ai diversifié mes activités web en proposant du référencement à Liège et de la photographie de mariage. Ces activités annexes me permettent de mettre en avant mes compétences mais surtout de développer localement mon réseau. A terme, je mettrai en vente FairePartoo.com. Avis aux business angels !

Que penses-tu du e-commerce en Belgique/France ? Y a t'il encore de la place pour se lancer, se faire connaitre, devenir un gros site ?

Je pense qu’il reste maximum 5 ans pour lancer et devenir un poids lourd en France. Après, il faudra se tourner vers les pays émergents. Prenez le train en route aujourd’hui, pas demain.

Quelle est ton idole dans le monde du web ?

Je ne parlerai pas d’idole mais bien de source d’inspiration. Patrice Cassard (Lafraise, Archiduchesse) est souvent cité. Je dois bien concéder que lorsque je parle d’e-commerce, il demeure la référence.

Quelles sont tes passions en-dehors du web ?

Tout ce qui touche au sport. Du Kite-Surf au VTT de descente en passant par du tennis voire du squash…

Un mot pour résumer ta vie de web-entrepreneur ?

Trépidante.