N'avez-vous jamais rêvé d'avoir un site de vente en ligne d'épicerie fine ? Christian de Village Gourmand l'a fait ! Depuis noël 2008, son site www.village-gourmand.com s'impose petit à petit sur la toile comme le spécialiste de produits d'épicerie fine français. Un Tour de France des meilleures saveurs du terroir !

Christian a répondu aux questions de Bagatelles et nous en dit plus sur son site et son parcours d'entrepreneur.

Comment t'est venue l'idée de ce site ? As tu fait une étude de marché avant de te lancer ? Ton secteur n'est-il pas trop concurrentiel ?

Passionné de gastronomie et de bons produits depuis très longtemps, j'ai souhaité joindre l'utile à l'agréable à l'occasion d'un changement de vie professionnelle.

Je voulais ouvrir un site marchand spécialisé en produits alimentaires de qualité et j'ai bien sûr regardé ce qui existait afin de valider mon projet.

Des sites généralistes, des spécialistes (bonbons, bière, apéritif...), bref beaucoup de monde mais quelques valeurs sûres mises à part, beaucoup de très petits sites à l'audience confidentielle.

J'ai donc choisi de lancer pour Noël 2008, un site généraliste www.village-gourmand.com en mettant en avant des fabricants méconnus et des gammes de produits bien spécialisées (bières françaises uniquement, huiles et vinaigres aromatisés...) afin de me différencier de mes confrères.

Le démarrage s'est fait en pleine crise financière et le prévisionnel a été un peu aménagé pour passer au mieux cette période (qui n'est toujours pas finie...et pour nous tous...).

Certains confrères ont du jeter l'éponge et fermer leur boutique après seulement quelques mois. Ce qui est toujours dramatique.



Comment as-tu financé ton projet ?

Sur mes fonds personnels. Comme beaucoup d'entre nous, il a déjà été difficile d'ouvrir un compte bancaire, alors pour que ce banquier croie à un projet e-commerce ...

Qu'est-ce qui a été le plus dur dans le lancement de ton site et/ou entreprise ?

Pour le lancement de l'entreprise, aucun problème particulier, j'avais déjà créé 2 sociétés .

Le lancement du site a été très prenant, sachant que j'ai voulu maîtrisé la création du site en le réalisant seul.

Mais le plus dur reste bien entendu le travail de communication: référencement naturel, travail permanent sur le site, présence sur les réseaux sociaux et le blog.

Nous utilisons tous les mêmes armes, chacun avec ses moyens. Mais il est indispensable de partager nos galères et réussites pour avancer et ton travail en ce sens est génial.

Quelle est ta stratégie communication ?

Après avoir essayé comme tout le monde, de l'achat de mots-clés et de la présence sur les comparateurs, j'ai pu affiner ma présence "payante" pour éviter de payer un CPC pour de simples curieux.

Je travaille surtout depuis cette année, le référencement naturel et la communication par réseaux sociaux et blog. Je maîtrise mieux mon budget, mais c'est très chronophage !

Est-ce que tu délègues des activités à des prestataires ?

Pratiquement rien. J'ai choisi des outils qui s'interconnectent facilement et me permettent de tout suivre (gestion commerciale-compta-site-blog...).

Je n'exclus pas de travailler le référencement avec un spécialiste pour accélérer ce travail.

Comment vois tu l'avenir de ton site ? Penses-tu en vivre bientôt ? En attendant, tu travailles à côté ou tu as des économies ?

Je pense que les bases de l'activité du site sont posées aujourd'hui.Je me concentre maintenant sur la communication et le référencement.

En vivre ? Je ne pense pas qu'il soit raisonnable de vouloir vivre sur l'activité du site les 3 premières années. Beaucoup de créateurs de sites marchands pensent (ou affirment) retrouver leur précédent salaire après 6 ou 12 mois d'activité, ce qui est illusoire. Il faut prévoir de quoi vivre pendant ces 3 ans !

Un petit calcul de point mort rapide: Pour se verser un SMIC, avec des frais fixes de 15.000€/an et une marge de 25%, il faut un CA de 180.000€/an environ.

Combien de nouveaux sites comme les nôtres réalisent ce niveau de CA après 12 mois ?

Quels conseils donnerais tu à quelqu'un qui veut se lancer dans le e-commerce ?

Ne pas croire aux sirènes du e-commerce facile et peu onéreux.

Prendre le temps de bien se documenter sur la création de son site. Les offres mutualisées par exemple, sont aujourd'hui excellentes et offrent plus que les bases pour démarrer.

Être capable de gérer tous les aspects de le vie d'une entreprise et changer de casquette 10 fois/jour.



Appartiens-tu à un réseau d'entrepreneurs ? Pourquoi ?

Oui j'ai travaillé avec la CCI pour le démarrage et maintenant j'utilise Viadeo, Facebook (ton groupe de cyber-entrepreneurs depuis peu, merci !). Je consulte également le site des Mompreneurs dont l'idée est formidable.

Qu'est ce qu'il te manque de ta vie de salarié ?

Rien !

village-gourmand