Linterview du jeudi (enfin vendredi) cest avec Nathalie, plus connue sous le nom de Cookinette ! Cookinette est le nom dun site d''accessoires de cuisine enfants originaux et ludiques, aux couleurs acidulés et qui donne envie de retomber en enfance....

Peux-tu te présenter toi et ton entreprise en quelques mots ?

Nathalie, jai 37 ans, je suis maman de 3 enfants. Jai enseigné 11 ans avant de me lancer dans lentrepreunariat et de créer Cookinette, un site dédié à la cuisine pour enfants et à la cuisine décorative.

Comment test venue lidée de ton entreprise ? As tu fait une étude de marché avant de te lancer ? Ton secteur nest-il pas trop concurrentiel ?

Le point de départ vient dun constat établi lors de mes années auprès des enfants ...Je constatais que les petits mangeaient de plus en plus souvent des plats industriels, parce que les mamans (et les papas) navaient soit plus le temps de cuisiner, soit, pas envie, soit pensaient ne pas savoir faire ...Alors, je me suis dit quen initiant les enfants dès leur plus jeune âge à cuisiner, on avait plus de chances quun jour ils deviennent des adultes capables de cuisiner facilement bon et sain. Jai ajouté à tout ça ma gourmandise légendaire et mon goût pour les objets colorés, et Cookinette est née ...

Avant de créer le site, jai effectivement fait une étude de marché, notamment jai diffusé assez largement un questionnaire pour connaître les avis et les attentes de mes futurs clients potentiels ...

La cuisine, et notamment la cuisine pour enfants et la cuisine décorative, connaissent un succès croissant ces dernières années, donc jai la chance davoir choisi un secteur qui plait et qui est encore assez innovant.

Comment as-tu financé ton projet ?

Je nai pas souhaité emprunter, et comme jétais fonctionnaire, je nai pas non plus bénéficié de certaines aides, accordées parfois par exemple aux demandeurs demploi etc ..Jai donc utilisé mes fonds personnels pour démarrer.

Quest-ce qui a été le plus dur dans le lancement de ton entreprise ?

Arriver à canaliser toutes mes idées, et accepter de ne pas tout pouvoir faire tout de suite ! Et bien sûr se familiariser avec un milieu qui nétait pas du tout le mien : tenter dapprendre le plus possible, le plus vite possible !

Comment te démarques-tu de la concurrence ?

Je crois que jai réussi à établir une vraie relation avec mes clients, qui suivent les aventures de Cookinette, tant sur le blog que sur la page facebook.

Je suis très heureuse de cette complicité, jai presque limpression que ma Cookinette est un personnage "réel" et quon sattend à la voir surgir de derrière ses fourneaux ! Cest peut-être cette "personnalisation" qui me démarque aujourdhui et le fait quétant une petite structure, je peux être très proche des gens ...

Quelle est ta stratégie communication pour acquérir des nouveaux clients ?

Jutilise beaucoup facebook, et suis de près aussi les blogs ayant trait à la cuisine ou aux enfants. Cest un investissement en temps, mais qui est efficace.

Jutilise aussi de temps en temps des campagnes adwords, mais assez peu finalement ...

Est-ce que tu délègues des activités à des prestataires ?

Pas vraiment ! Jai quelquun qui me seconde pour la maintenance technique du site, et quelquun qui me crée régulièrement quelques bannières . Dans un futur proche, je pense toutefois déléguer la partie "colisage et expédition"

Comment vois tu lavenir de ton entreprise ? Te verses tu un salaire ?

Jespère continuer à faire grandir Cookinette, en proposant sans cesse de nouveaux produits ludiques et des idées rigolotes. Dans quelques années, jaimerais aussi beaucoup que dautres rejoignent mon aventure, soit en massociant peut-être avec quelquun pour développer un peu plus, soit en embauchant qui sait ?

Difficile encore de me verser un vrai salaire fixe, car jai quand même choisi de réinvestir souvent dans de nouveaux projets : stock, partenariat etc ... Mais ces derniers mois, jai réussi à conserver une petite partie des bénéfices pour moi, mais je ne parle pas encore de "salaire".

Quels conseils donnerais tu à quelquun qui veut se lancer dans ton domaine ?

Sur le plan familial, je crois quil faut que le projet remporte ladhésion de tous, car je ne lai pas dit, mais financièrement cela demande de faire des concessions, et lorsquon est en couple, mieux vaut être daccord dès le départ ...

Ensuite, je crois quil faut vite sôter de la tête quen créant son entreprise, on va pouvoir travailler "comme on veut" (sous entendu pour certains : pas trop travailler ...) Cest vrai que cela donne une liberté d''emploi du temps, mais la charge de travail est conséquente, il faut le savoir avant de démarrer ...

Appartiens-tu à un réseau dentrepreneurs ? Pourquoi ?

Oui, je fais partie du réseau des Mompreneurs, tout simplement parce que je me suis "reconnue" dans ce groupe de femmes, toutes mamans, qui veulent arriver à concilier vie familiale et vie professionnelle.

Depuis peu, je participe aussi aux "apéros des entrepreneurs", ce sont des rencontres "informelles" qui permettent de mettre en relation des entrepreneurs de différents univers et de monter ensemble, parfois, des actions communes, et déchanger sur nos pratiques, nos besoins, nos projets.

Quest ce quil te manque de ta vie de salariée ?

En tant quancienne fonctionnaire, je vais peut-être dire une évidence, mais avoir un salaire fixe et une sécurité de lemploi, ce nest jamais négligeable, donc cet aspect-là bien sûr me manque car jai conscience que je dois aussi préparer et assurer mon avenir.

Sinon, javais eu la chance de travailler dans des écoles avec des équipes très sympas, donc ces relations me manquent parfois un peu ....