En ce traditionnel jeudi de portrait d'entrepreneur, nous accueillons Nadège Vouyoux, fondatrice d'Effet Feng Shui. Nadège est consultante en Feng Shui et peut vous aider à organiser votre bureau, votre maison afin d'harmoniser votre vie quotidienne... A quelques jours des vacances scolaires (déjà les dernières de l'année !), il est est temps d'en profiter !

Peux-tu te présenter toi et ton entreprise en quelques mots ?

Je m’appelle Nadège Vouyoux. Je suis consultante en Feng Shui et fondatrice d’ EFFET FENG SHUI. J’habite en Loire-Atlantique, à côté de Pornic. Mon activité professionnelle m’amène à me déplacer, principalement en Pays de la Loire, Paris et Ile-de-France. J’anime des ateliers et des conférences pour faire découvrir le Feng Shui. Je réalise des expertises Feng Shui afin de conseiller les particuliers et les professionnels sur l’aménagement, les couleurs, la décoration et l’emplacement des meubles. Le but du Feng Shui, cet art de vivre chinois, est l’harmonie pour procurer du bien-être dans son espace de vie mais aussi dans sa vie.

Comment t'est venue l'idée de ton entreprise ? As-tu fait une étude de marché avant de te lancer ?

J’avais envie de changer de métier. Alors, je me suis dit que vivre de ma passion pourrait être une idée, puisque d’autres l’avait fait avant moi. Ma décision a été prise assez vite. Je me suis donc inscrite à une formation pour obtenir ma certification professionnelle. En parallèle de ma formation Feng Shui, j’ai effectué de nombreuses lectures et démarches pour choisir mon statut, et savoir ce qui m’attendait. Bien qu’on ne sache jamais vraiment ce qui nous attend. Je n’ai pas fait d’étude de marché, même si c’est vivement recommandé. Dans mon secteur d’activité, ce n’était pas une démarche aisée. La concurrence est plus importante aujourd’hui qu’au moment où j’ai décidé de me lancer.

Comment as-tu financé ton projet ?

J’ai financé la création de mon entreprise grâce à un apport personnel.

Qu'est-ce qui a été le plus dur dans le lancement de ton entreprise ?

Lorsque j’ai lancé mon entreprise, les 6 premiers mois, j’ai continué mon activité salariée en parallèle. Non pas dans l’idée de la poursuivre au cas où mon entreprise n'aurait pas fonctionné (car si j’avais pris cette décision au bout de 6 mois, « j’aurais fermé boutique », comme on dit). Cependant, j’étais consciente de ne pas pouvoir me verser de salaire au début. L’emploi du temps était donc bien chargé. Mais, en toute franchise, j’étais prête à déplacer des montagnes : cela ne m’a donc pas paru insurmontable. Dans tous les cas, il était temps que j’arrête pour me permettre de développer mon entreprise à plein temps.

Comment te démarques-tu de la concurrence ?

Dans mon travail, j’attache beaucoup d’importance à prendre en compte le goût des gens, leur manière de vivre pour adapter mes conseils Feng Shui. Mon travail est entièrement personnalisé. J’essaie au maximum de réutiliser les objets et les meubles qu’ils ont déjà. Il faut parfois peu de chose pour retrouver du bien-être, comme par exemple, déplacer un lit pour retrouver le sommeil ou un bureau pour une plus grande efficacité.

Quelle est ta stratégie communication pour acquérir des nouveaux clients ?

Le fait d’animer des conférences Feng Shui me permet d'entrer directement en contact avec les personnes et d’échanger avec eux. Le blog et le site sont un moyen de présenter mon travail et de faire découvrir le Feng Shui. Faire intervenir un consultant Feng Shui, c’est ouvrir la porte de son intimité. La relation de confiance et la confidentialité sont donc essentielles dans mon activité.

Est-ce que tu délègues des activités à des prestataires ?

Actuellement, je ne délègue rien. Depuis la création de mon entreprise, j’ai suivi plusieurs formations. C’est indispensable, le chef d’entreprise ayant plusieurs casquettes.

Comment vois-tu l'avenir de ton entreprise ? Te verses-tu un salaire ?

Je vois l’avenir de mon entreprise avec optimisme. J’ai plusieurs projets de développement en cours. Je me verse un salaire.

Quels conseils donnerais-tu à quelqu'un qui veut se lancer dans ton domaine ?

Le premier conseil serait - comme à n’importe quelle personne qui décide de créer son entreprise - de bien se renseigner pour choisir son statut et savoir ce qui l’attend...dans les grandes lignes.

Appartiens-tu à un réseau d'entrepreneurs ? Pourquoi ?

Je suis adhérente à l’association des mompreneurs : les mampreneurs françaises. Cela me permet d’échanger et de partager sur mon activité professionnelle, d’avoir un autre regard. C’est essentiel si on ne veut pas être isolé. Cela permet aussi de se créer un réseau de professionnels.

Qu'est ce qu'il te manque de ta vie de salariée ?

Rien ne me manque.

Et vous, le Feng Shui, vous en pensez quoi ? Vous avez déjà adopté cet art de vivre dans votre bureau afin de mieux travailler ??

Si vous aussi, vous souhaitez être l'entrepreneur du jeudi, envoyez un mail à bagatelles@bagatelles.fr