Ce matin dans ma boite aux lettres (la vraie, pas la virtuelle), un faire-part… pour le 1er août ! En voilà des futurs mariés pressés. Traditionnellement un faire-part ne s’envoie que 6 semaines avant l’événement, mais bon. Maintenant il faut préparer la réponse et le cadeau…

Quand on n’est invité qu’à la cérémonie (civile et/ou religieuse), une simple carte de visite de réponse et éventuellement un petit cadeau, suffiront.
Si une invitation au cocktail accompagne le faire-part, la réponse s’accompagnera d’un cadeau un peu plus conséquent.
Enfin, si c’est la totale (avec même parfois le “retour”), le cadeau sera à la hauteur de l’invitation.

L’importance du cadeau dépend donc de l’invitation mais aussi du type de mariage. Pour vous donner une idée des coûts supportés par les familles des mariés, sachez que pour un dîner assis il faut compter entre 35 et 80 € par personne, pour un cocktail entre 8 et 15 € suivant les boissons, pour un mariage plus décontracté autour d’un buffet, on allège la note autour de 20 € par personne. En connaissant le type de mariage auquel on assiste, on peut établir un budget cadeau.

Pour savoir si les futurs mariés ont déposé une liste (via Internet ou dans des boutiques) ou s’ils ont prévu une cagnotte, les renseignements peuvent être pris soit auprès des mariés (mais il est parfois délicat de le leur demander), ou auprès des parents (surtout si ce sont eux qui invitent) ou des témoins si on les connaît (c’est une bonne solution qui permettra en plus de savoir si des petites surprises sont prévues). S’il existe une liste, il vaut mieux éviter les cadeaux hors-liste, même (et surtout) s’ils sont “personnalisés”, les mariés vous en seront reconnaissants… Sinon Gaëlle est là pour dénicher LE cadeau qui plaira.