On nous parle sur tous les tons les plus catastrophisants (entendu ce matin sur Inter) de la grippe porcine (ou mexicaine?). Le vilain office du tourisme mexicain reporte systématiquement la faute sur les gentils cochons pour éviter de stigmatiser son pays. Le résultat? La France à peur! Peur du cochon. Les ventes reculent, les cours s'effondrent. C'est le bon moment pour manger du cochon (sauf, bien sur, si votre religion l'interdit, mais vous savez pas ce que vous ratez!). D'abord, on ne sait toujours pas vraiment si la pandémie qui nous fait trembler dans nos pantoufles en polyester a été transmise à l'homme par le cochon. Ensuite parce que TOUT EST BON DANS LE COCHON! Filets mignons, rotis, côtes, boudin, saucisses, jambons, saucissons, salamis, rillettes, rillons, jésus, pieds panés, museau en gelée, patés, terrines, lardons, confit,.... Et, pour les acharnés, le saindoux (priez pour nous). Profitez-en c'est moins cher en ce moment.