Après avoir exploré les nouveaux marchés de niche en e-commerce, je me suis penchée sur les services proposés aux e-commerçants. Pas du tout ce qui est technique comme le référencement ou l'ergonomie, mais les start-up qui proposent un service dématérialisé aux sites de vente en ligne.

De quoi s'agit-il ? En premier lieu, des markets places telles que Etsy, Dawanda, Little Market pour les plus connues. Il s'agit de sites sur lesquels chaque créateur peut mettre en ligne ses créations pour se faire connaitre, améliorer la notoriété de sa marque et de son site, générer du trafic et des ventes. Ces plateformes sont archi-connues dans le monde entier ou en France, ce qui a donné l'idée à des entrepreneurs de proposer un service quasi-identique à plus petite échelle. On peut citer desmerveilles.com et feemaincreation.com.

2 sites apparus sur le net récemment et qui réussissent vraiment bien. Vous pouvez y proposer vos créations de décoration, bijoux fantaisie, accessoires de mode, en payant un abonnement et/ou un pourcentage sur les ventes. Vous bénéficiez des bonnes retombées presse de ces sites ainsi que de leur présence sur les réseaux sociaux. 2 sites dont le succès peut être relié à l'émergence du statut d'autoentrepreneur : qui ne connait pas une créatrice en herbe devenue autoentrepreneuse créatrice de site internet ?

Les markets places sont donc un bon levier pour faire connaitre son site lorsqu'on est un jeune créateur. Parions qu'il y en aura d'autres dans les prochains mois, car ce modèle peut s'appliquer aussi à la cuisine, aux compositions florales, paniers cadeaux...

Prochain article : les moteurs de recherche d'idées cadeaux...