A la veille du premier pont à rallonge des grandes vacances, je me devais d'écrire ce billet anti-farniente.

Oui je déteste les vacances, les ponts, les dimanches, tout ce qui oblige à ne pas travailler et à profiter de sa famille, sa chaise longue, sa TV...

J'ai choisi le ecommerce parce que cela permettait de travailler quand on voulait, 7 jours sur 7, et de ne pas dépendre des périodes chômées, traditions françaises bien ancrées dans les mentalités (même de plus en plus je dirais).

Alors oui on peut travailler tout le temps car les commandes continuent d'arriver même le dimanche ou en août, mais à un rythme hyper-ralenti qui fait qu'on manque de motivation pour les emballer : faire 20 colis oui, 5 colis non.

Par contre tenter de contacter un prestataire dès ce soir 18h je pense que ça va être très compliqué ! Donc ne tentez pas une modification sur votre site, car personne ne pourra vous aider d'ici lundi ! Et encore peut-être d'ici le 1er août...

Et c'est sans compter sur le fait qu'il est impossible d'organiser une rencontre entre ecommerçants, car personne n'est disponible, lancer un nouveau projet car tout est repoussé à la rentrée, passer une commande avec un nouveau fournisseur car il ferme ses portes pour 6 semaines...

Même les réseaux sociaux se désertifient, au nom du "je me coupe du monde virtuel pendant 3 semaines, car moi j'ai une vie en dehors du web". Ce slogan, souvent entendu, décliné à d'autres domaines ( j'ai une vie en-dehors du sport...) s'applique t'il aussi à la famille ? "J'ai une vie en-dehors de mes enfants" : qui oserait dire ça ?? Personne car la vraie vie, c'est ça : la famille. Et si on ne se coule pas dans le moule préformaté du parfait petit humain, on est taxé de workhaholic qui doit subir une cure de désintoxication.

Si on aime son travail, pourquoi devoir prouver qu'on n'est pas un nolife geek en clamant "j'ai passé un super week-end en famille" chaque lundi, ou en postant ses photos de soirée chaque samedi ? Bon voir les photos des soirées de mes copines, ça fait rigoler au moins...

Pour résumer si toi aussi, tu aimes le web plus que tout, si toi aussi tu travailles ce week-end et si toi aussi tu n'as pas envie de partir en vacances cet été : laisse un commentaire.

PS : il y a un apero entrepreneurs ecommerce la semaine prochaine à Paris. Inscription ici.