Chaque jeudi un portrait d'entrepreneur ! Aujourd'hui, il s'agit de Carole, la créatrice de Cie Kid, une entreprise de vente en BtoB et BtoC de chaussures souples bébé. Des chaussures conçues pour améliorer la marche des enfants, notamment ceux qui marchent sur la pointe des pieds. Lorsque l'enfant pose son pied à plat au sol, le son "couic" est émis, donnant l'envie aux enfants de l'entendre une autre fois ! Un concept ingénieux, breveté par Cie Kid et qui s'exporte hors de nos frontières ! Un bel exemple de réussite à la française et qui redonne du peps au commerce extérieur.

Comment t'est venue l'idée de cette entreprise ? As tu fait une étude de marché avant de te lancer ? Ton secteur n'est-il pas trop concurrentiel ?

L’idée de Cie’Kid, d’abord née sous le nom de Couic’Kid avant son agrandissement au 1er janvier 2011, est née après avoir testé ce concept de chaussures suite à un achat aux USA pour ma puce N°1 (car puce N°2 n’a que 6 mois) alors âgée de 18 mois. Vu le succès remporté non seulement auprès de ma puce, l’effet immédiat de correction de sa marche (elle marchait sur la pointe des pieds et avec ces chaussures elle posait enfin bien son pied à plat : pour entendre le « couic » rigolo), et le succès que nous avions partout où nous nous promenions, je me suis dit qu’un jour, ce serait une idée à développer si je devais faire autre chose professionnellement. Suite à un licenciement économique, car à l’époque dans un secteur touché de plein fouet par la crise de fin 2008, j’ai décidé que c’était le moment de creuser l’idée !

Bien sûr pour l’étude de marché, c’est indispensable avant de se lancer.

Pour la concurrence, tout dépend de si on se place sur le marché de la chaussure bébé ou celui de la chaussure souple qui n’est pas tout à fait le même en terme de concurrence.

Cie’Kid est la seule marque française de chaussures souples et de surcroît la seule marque française à proposer cette particularité du « couic » intégré dans la semelle (désactivable à volonté).

Comment as-tu financé ton projet ?

Comme beaucoup : apport personnel et crédit bancaire

Qu'est-ce qui a été le plus dur dans le lancement de ton entreprise ?

Faire connaître le site www.couic-kid.com car l’internet est très vaste et remonter dans les moteurs de recherche est un long travail de fond, mais ça, je ne t’apprends rien !

Tu es sur un domaine concurrentiel, avec face à toi des poids lourds du e-commerce, comment fais-tu pour résister et les concurrencer ?

Le développement de Cie’Kid est surtout axé sur l’augmentation de notre réseau de Points de Vente, donc je n’ai pas trop de réponses à cette question plus tournée vers le web.

Je dirais juste que la concurrence est un facteur de motivation, donc nécessaire finalement. Seul hic, c’est que parfois la concurrence n’est qu’une pâle copie de ton produit ou activité qui peut donc indirectement te porter préjudice si tes produits sont assimilés à ces copies de bas de gamme…. Je pense que les esprits éclairés suivront ma pensée…. C’est comme cette fameuse boisson des années 80-90, ça en a la couleur, l’odeur et à peu près le goût, mais ce n’est pas la vraie boisson!

Quelle est ta stratégie communication ?

Communication B to B, joker!

Communication B to C, je dirais que j’utilise beaucoup les réseaux sociaux, le blog, les outils de communication standard type Newsletter, et tout ce qui peut être du domaine du référencement naturel.

Est-ce que tu délègues des activités à des prestataires ?

Oui, c’est ce qui fait la force de Cie’Kid, une très bonne équipe de prestataires.

Comment vois tu l'avenir de ton entreprise ? Te verses tu un salaire ?

L’objectif est bien entendu que Cie’Kid continue de se développer aussi bien sur la Métropole que l’Outre-mer et aussi à l’export. Maintenant, tout cela nécessite un travail rigoureux dont la réussite dépend de la satisfaction de nos clients mais aussi de certains facteurs parfois aléatoires. Qu’ils soient particuliers ou professionnels, je mets un point d’honneur à ce que nos clients soient satisfaits, petite ou plus grosse commande. C’est pour cela que lorsqu’il arrive qu’il y ait un souci sur un produit, nous assurons un SAV rapide et rigoureux, car comme toute marque, nous avons de temps en temps une paire par ci par là qui présente un défaut à l’utilisation. Ce taux de SAV est extrêmement faible mais il serait ridicule de dire que sur plusieurs milliers de paires produites, nous n’avons eu aucun défaut, c’est techniquement très difficile d’approcher le défaut 0 sur de gros volumes.

Pour revenir sur le premier point, Cie’Kid a besoin de renforcer sa présence sur le terrain en s’entourant de Commerciaux Indépendants pour prospecter nos futurs clients professionnels et représenter la marque. Certains secteurs sont déjà couverts, d’autres à fort potentiel ne le sont pas encore, alors au cas où cela intéresse les lecteurs et lectrices de ce billet : Cie’Kid RECRUTE !

Pour le salaire, comme en France c’est un sujet tabou, je vais te répondre oui mais m’arrêterai à cette réponse fort courte !

Quels conseils donnerais tu à quelqu'un qui veut se lancer dans la création d'une marque comme la tienne ?

De bien soigner son étude de marché, de bien étudier le nom à donner à la marque car la guerre des marques fait rage en terme de recours devant les Tribunaux pour la moindre similitude possible parfois….c’est idiot mais une réalité. Enfin de bien s’entourer pour valider tous les process de fabrication et commercialisation sans commettre d’erreurs : design, production, qualité, sécurité, conformité, logistique et j’en passe….

Appartiens-tu à un réseau d'entrepreneurs ? Pourquoi ?

Non, je n’appartiens à aucun réseau même si j’aimerais pouvoir trouver le temps de participer à certaines rencontres selon les thèmes abordés (au moins à distance, étant donné que nous ne sommes pas basés en région parisienne) et rencontrer d’autres entrepreneurs pour échanger sur les nombreux sujets communs qui nous tiennent à cœur.

Pourquoi : manque de temps, souci de localisation, et surtout mauvaise expérience d’une tentative d’adhésion aux Mompreneurs qui a été une pure perte de temps et surtout qui m’a agacée plus qu’autre chose, donc je n’ai pas de temps à perdre avec des réseaux comme celui-ci qui sont limite sectaires…. Et puis passer mon temps à brosser les gens dans le sens du poil ce n’est pas mon truc (attention, loin de moi de mettre tout le monde dans le même sac, mais pour le réseau cité, c’est mon avis).

Qu'est ce qu'il te manque de ta vie de salariée ?

Le temps libre peut-être que j’avais en tant que salariée car aux 35h comme tout le monde, car maintenant 35h pour Cie’Kid, c’est peanuts !

Mais sinon, I’m FREE ! et ça, ça vaut tout les sacrifices !

Pour répondre à l'annonce de recrutement ou proposer les chaussures Cie Kid dans votre boutique, envoyer un mail à contact@couic-kid.com

Si vous voulez vous aussi être l'entrepreneur de la semaine envoyez un mail à bagatelles@bagatelles.fr