Les américains ne sont jamais à court d’idée dans leurs enquêtes et cette fois-ci ils font très fort. Une étude a été menée sur l’influence de la consommation d’alcool sur les achats en ligne.

En effet, nombreuses sont les jeunes femmes réalisant des commandes d’articles sur le net, après avoir consommé de grandes quantités d’alcool au cours d’ after-works ou de soirées entre amies. Des commandes effectuées rapidement à l’aide de leur smartphone, qui leurs sont livrées quelques jours plus tard à leur plus grande surprise…

Auparavant ce phénomène n’était observé qu’au cours de parties du style Wine and Cheese, pendant lesquelles des ventes privées d’objet d’art ou de vêtements de créateurs étaient proposées. Aujourd’hui, il suffit de sortir son smartphone de son sac pour acheter le petit haut dont on vient de parler… De plus l’alcool levant les inhibitions, cela permet de ne pas culpabiliser à l’idée de dépenser futilement l’argent durement gagné.

Acheter des vêtements ou des livres, passe encore, mais certaines deviennent l’heureuse propriétaire d’une voiture ou bien doivent partir pour un tour du monde quelques jours plus tard ! Ce qui peut conduire à de graves problèmes financiers ou pire se faire pirater sa carte en cas de commande sur un site non sécurisé.

Mais comment savoir si ces ventes sont bien effectuées sous l’emprise de l’alcool ? Le site Kelkoo annonce que près de la moitié des ventes étudiées au Royaume Uni pour une enquête identique, sont effectuées par des acheteurs ayant consommé trop d’alcool.

En fait il s’agirait plus de suppositions et de recoupements, notamment sur les heures des pics de commandes, qui feraient penser à cette habitude. Une habitude toute bénéfique pour les sites de vente en ligne qui n’hésitent pas à proposer des offres promotionnelles à ces heures de forte affluence. L’heure idéale serait 21h.

Sur Ebay le pic est observé entre 18h30 et 22h30. Steve Yankovich, vice-président de la division Ebay Mobile assure » si vous vous demandez ce que font les gens en rentrant du travail le soir, ils décompressent. C’est le consommateur de bonne humeur ». Le consommateur idéal !

Une récente étude de ChannelAdvisor sur une centaine de sites américains montre que le pic de commandes commence à 20h et augmente au cours de la soirée pour se finir vers minuit. Les commandes sont passées de plus en plus tard par rapport aux années précédentes.

Ce sont les « petits plaisirs de filles » qui remportent la palme des ventes sur la plupart des sites. Comprenez des petits articles (maquillage, bijoux, accessoires) dont elles n’ont pas besoin, qu’elles n’auraient pas acheté en temps ordinaire mais qui sous l’influence de l’alcool leur donne envie des posséder.

A quand une étude identique en France ?