Donald E. Westlake est mort. C'est vrai que j'ai pris l'habitude de rendre hommage à certaines célébrités (oubliées ou pas encore) bien que leurs décès me touchent généralement peu.


Donald E. Westlake est pour moi le meilleur auteur de polars de tous les temps. Du polar cynique, du roman noir, du polar humoristique, parfois même du thriller haletant, il brillait dans tous les genres auxquels il s'essayait sous ses différents pseudos (Westlake, Stark et Coe). La sortie d'un nouveau Westlake est toujours un bonheur pour moi, surtout s'il s'agit d'un nouvel opus de la série des "Dortmunder", son anti-héro cambrioleur raté aux complices improbables.

Et puisque je vous parle de cambrioleurs, je semble avoir été la cible de collègues de Dortmunder puisque l'Assassin a été victime (oui, d'accord c'est plutôt drôle) d'un cambriolage! Pas de gros dégats:, une caisse enregistreuse (avec environ pas beaucoup d'argent dedans, et en petite monnaie), une bouteille de Jack Daniel's (ce qui renforce mes soupçons concernant la bande de Dortmunder), une nuit passée avec la police et ses experts (décidément pas les mêmes que sur TF1) à la recherche d'indices. Nous recherchons une caisse enregistreuse de marque Sharp portant sur le côté gauche les autocollants suivants: Bagatelles, Autour du scoot, Hellotipi,... Les diners des entreprenautes permettront peut-être d'identifier mes malfaiteurs?

Et pour finir, ça n'a vraiment rien à voir avec Westlake, mais j'ai découvert récemment le Thérémin, sublime instrument de musique électronique datant de 1919! Je ne comprends pas bien comment ça marche ("Le signal audio est généré par un oscillateur hétérodyne à tubes électroniques" Wikipedia) mais je suis fasciné. L'appareil a deux antennes. En approchant ou éloignant sa main de ces antennes, l'une joue sur la tonalité, l'autre sur le volume. Récemment de retour sur le devant de la musique électro, le thérémin a eu ses virtuoses interprètes des grands airs classiques: