Je suis très inquiet. Moi qui joue souvent au héraut anti-pollution, anti 4x4,... Je viens de lire un article sur une sérieuse étude faite à Harvard qui calcule qu'une requête Google provoque un dégagement de 7g de CO2! 31 recherches équivalent donc à 1km parcouru en gros 4x4 qui pue. J'en ai parcouru des kilomètres alors! C'était bien la peine de rouler en voiture tchèque toutes ces années. Il paraît aussi qu'un avatar sur un site comme Second Life consomme autant d'énergie par an qu'un Brésilien!! Heureusement pour ma petite conscience, je n'ai pas d'avatar, ni de Brésilien, ni de 4x4, mais va-t-il falloir faire moins de recherches sur Google? Certains prétendent que le fond blanc fait consommer plus d'électricité et proposent une page de recherche Google sur fond noir. En fait une autre étude, qui a testé la consommation électrique d'un ordinateur lors de la visite des 100 sites les plus visités aux US, montre que ce n'est pas la couleur, mais la qualité de la programmation du site qui va faire varier la consommation de votre ordinateur, et recommande de désactiver tout ce qui fait joli (ActiveX, Javascript, Flash,....) c'est moins sexy, mais c'est écolo!

Malgré le grand secret qui entoure ses "fermes", on estime que Google utilise environ 450 000 serveurs qui consomment chaque année 2,1 terawatts, soit l'électricité produite par deux centrales nucléaires! Mais ils ne sont pas que des méchants pollueurs, grâce aux recherches effectuées par Google pour réduire sa facture EDF, des nouvelles solutions apparaissent. Intel a du développer pour Google un processeur tolérant des températures plus élevées, réduisant l'énergie dépensée pour le refoidir. Par ailleurs, Google a développé pour ses machines un nouveau type d'alimentation qui, s'il était appliqué sur seulement 100 millions de PC (environ 10% du parc mondial) économiserait 40 milliards de kWh en trois ans (ou 5 milliards de dollars!!!!)

Et puis, même si Internet a créé une nouvelle consommation d'énergie et est la cause de nouveaux dégagements de CO2, combien ont été économisés? Combien de lettres seraient envoyées chaque année si les maisl n'existaient pas?  Un livreur qui livre ses 50 paniers bagatelles dans la journée consomme bien moins d'énergie que si les 50 clients s'étaient déplacés eux même.

Internet, ça pollue, c'est sûr. Mais peut-être moins que ce qu'il remplace.