1. La base de Twitter, c'est le bouche à oreille. Aujourd'hui, si on "n'achète" pas une pub sur Twitter, on peut y faire sa promotion. L'image d'un site, produit ou service y est véhiculée selon le mécanisme du buzz, donc transmise en fonction de l'appréciation ou l'envie personnelle de chacun des utilisateurs du service.

  2. Twitter est un levier de communication très puissant. On l'a vu avec des événements importants, sur ce qui s'est passé en Iran ou encore l'annonce en temps réél de la mort de Michael Jackson. Mais cela se retrouve aussi à l'échelle d'un site web. Sur Bagatelles, Twitter est la 8ème source de trafic sur le site, avec un taux de transformation qui est loin d'être anecdotique.

  3. Avec Twitter( et consorts), la notion de réseau n'a plus de frontières géographiques. On peut-être en tongs à Palavas-les-flots et échanger très sérieusement avec quelqu'un qui est en Weston à Manhattan.

  4. Acheter de la pub sur Twitter sera sans doute possible prochainement mais la société cherche encore son modèle économique. Sur le sujet, l'interview de Biz Stone (un des fondateurs de Twitter) est très intéressante. On y apprends également qu'en mai, Twitter comptait 18 millions de visiteurs

  5. Est-ce qu'annoncer sur Twitter donnera des résultats aussi peu encourageants que sur certaines campagnes Facebook ? Dans un premier temps, on peut se poser cette question. Les comportements des internautes ne sont pas les mêmes d'un service à l'autre. Ce qui va très bien fonctionner en Google Adwords ne donnera rien sur un réseau social. Et inversement.

  6. Au sujet du point n°4, nous, les e-commerçants, sommes mal éduqués. Nous avons trop l'habitude de tout quantifier, de regarder combien nous a coûté un client. Ce qui fait que nous en oublions parfois que la notoriété d'une marque c'est aussi la répétition visuelle, l'occupation de l'espace, le rappel régulier de son existence (bref, le truc en plus qui fait qu'on augmente son repeat client).

  7. Et enfin pour celui qui voudrait malgré tout ça (ou à cause de tout ça) "faire sa pub sur twitter", je donnerais juste un conseil : mettre de l'humain dedans et échanger avec les autres. Ne pas croire qu'un simple flux RSS contenant vos nouveautés ou vos actus suffira. Il faut du temps, de l'écoute et de la proximité...

NB : pour plus d'infos, il y a tout ce qu'il faut sur le tag Twitter de Presse-Citron