Avec ce titre super pro (ou prétentieux au choix), je voulais simplement partager ma théorie sur le ecommerce. Une théorie et une stratégie toute personnelle car je ne suis pas du tout consultante ecommerce et je ne l'applique qu'à mes 3 sites...

J'ai donc défini 3 points comme le préconisent tous les éminents stratèges économiques et politiques en France. 3 points que je suis dans l'ordre chronologique et que je travaille à fond un à un. En gros je ne passe pas au suivant tant que je n'ai pas atteint les objectifs fixés (par moi-même).

1er point : L'acquisition de trafic

Là je parle référencement naturel : liste de mots clés, fiches produits, catégories, balises meta et Hn, maillage interne du catalogue. Un travail de fou qui peut prendre des journées entières au début. Surtout quand on lance un site et qu'on doit définir sa liste de mots clés, le travail de base. C'est à partir de cette liste que le référencement se fera sur tout le site. Donc sachez vraiment quels produits vous vendez, quelle identité vous voulez donner à votre site et ce que les internautes cherchent avant d'arriver chez vous.

Mais il y a aussi adwords, un travail de fourmi et de testing pour trouver LA bonne annonce qui fera transformer la visite en achat.

A coté de cela, il y a les autres voix d'acquisition de trafic : comparateurs de prix (après avoir fait des fiches produits au top), market place...

Cette phase est la phase de départ (j'en suis là pour L'accro du shopping et Cocktail-city), condition sans laquelle votre site, le plus parfait soit-il ne servira à rien s'il n'a pas un trafic minimum. Il faut se fixer un nombre de visites à atteindre, sur une durée prédéfinie et travailler pour y parvenir. Une fois proche du but on peut passer à l'étape 2.

2ème point : transformer les visites en achat

Là c'est le point crucial qui fera la CA évidemment. Et ce n'est pas si évident que cela. Il faut penser aux paramètres essentiels (mais pas toujours appliqués) que je peux lister ainsi :

- rassurance : téléphone, contact, garantie de livraison, conditions de retour, paiement sécurisé... - ergonomie : facilité de navigation, mise au panier rapide, tunnel de commande clair... - propreté du site : un site clair, design, joli, avec une forte identité

Ensuite vient le temps de l'A/B testing. C'est à dire faire des tests sur la position des boutons call to action, sur le choix des couleurs, la taille de la police, diminuer l'abandon de panier...

Si vous disposez d'un budget conséquent vous pouvez même opter pour une prestation d'eyetracking pour voir le comportement de l'internaute sur votre site.

Cette phase est généralement la phase où on va se dire que notre site est pourri et qu'il faut le refaire entièrement. Parce qu'à quoi bon avoir 1000 visites par jour si vous faite seulement 4/5 ventes par jour ! C'est qu'il y a forcément un problème sur le site. Il suffit même parfois de regarder le taux de rebond en fonction du site ou de la requête référente pour trouver le problème. C'est aussi généralement l'étape où il faut se faire accompagner. Car après avoir passer 6 mois dans le SEO, ça m'étonnerait que vous soyez capable de voir ce qui ne va pas... En plus je vous connais ecommerçants, vous êtes persuadés que votre site est le plus beau... Et non ça ne fonctionne pas comme ça le ecommerce, il faut savoir écouter les meilleurs de votre entourage (encore faut-il avoir un bon entourage) et se remettre en question en permanence !

3ème point : fidéliser sa clientèle

Quand on en est là c'est qu'on atteint le nombre de visites prévues et le taux de transformation intéressant. Maintenant vos clients il faut les fidéliser et comme on dit toujours "fidéliser un client revient beaucoup moins cher que gagner un client". De plus avec l'essor des réseaux sociaux, vos clients fidèles seront vos parfaits ambassadeurs sur le web social ! Et comme les internautes aiment avoir l'avis de leur entourage et de la pensée commune avant de faire leurs achats, il y a tout à gagner à fidéliser.

Plusieurs voies pour fidéliser vos clients :

- créer un blog autour duquel se créera une communauté adepte de votre site - créer une page facebook sur laquelle les fans pourront s'exprimer, recommander vos produits à leurs amis, échanger avec vous - définir une stratégie d'emailing et de relance client - mettre en place des actions de marketing on line avec des articles parlant de vos produits sur des blogs prescripteurs de tendance - mettre en place des relations presse pour faire connaitre votre site dans la presse magazine

Plus votre site sera omniprésent dans les médias, plus il fera parler de lui et plus il deviendra une marque incontournable sur le web.

C'est la phase dans laquelle nous sommes pour Bagatelles.

Conclusion

Pour conclure, ces 3 phases s'appliquent à la création de site, au rachat d'un site ou à la remise sur les rails de votre site à l'abandon... Mais ne vous leurrez pas, ces 3 phases il faudra les appliquer tout au long de la vie du site. Un petit peu chaque jour pour le SEO, des tests réguliers, du marketing en permanence.