Passer la frontière espagnole a toujours eu un effet magique sur moi. Je crois qu'en castillan, on utiliserait le terme intraduisible "duende" pour décrire ce petit je-ne-sais-quoi qui me donne immédiatement le sourire, l'envie de profiter de ce qui m'entoure, de prendre le temps d'un paseo ou celui d'une marcha.

Je suis rentrée hier soir d'un joli périple en Catalogne, où le hasard m'a promenée de Barcelone, au carnaval de Sitges et son impressionnante rua de la Disbauxa (littéralement "ruée de la débauche" ou défilé du dévergondage).

Après ce week-end intense, un retour tranquille par la côte s'imposait,  avec un petit déjeuner au soleil de Cadaqués. C'était vraiment bien. Merci encore à Olivier pour son accueil !


Quelques photos sur Flickr