Vous ne savez sans doute pas qui est Christian Bîmes. Jusqu'à cet hiver, c'était le président de la fédération française de tennis. On le voyait quinze jours par an à la télé pendant Roland Garros. Christian est l'archétype du vieux beau, mèches d'argent au vent, blazer, foulard gris perle ou cravate club. La classe mondiale. Il a règné en maître sur la FFT jusqu'à ce qu'il soit accusé de détournement d'un petit peu d'argent de ses caisses et se fasse virer comme un malpropre. Christian Bîmes fait partie de mon paysage audiovisuel depuis toujours et il m'a inspiré un projet des plus ambitieux.

J'ai un ami, Eric, qui conduit les Peugeot de Roland Garros, qui trimbalent les VIP d'hôtels en stade et inversement. Depuis deux ans, je lui réclame un autographe. Pas un autographe d'une star, d'un Nadal, d'un Federer ou autre. Non. Je veux un autographe de Christian Bîmes! Je ne sais pas si Christian signe beaucoup d'autographes. Ni si on lui en demande souvent. Ce qui m'a inspiré un projet de collection: une collection d'autographes de gens un peu connus, mais pas trop. Christian rempli à la perfection les critères de sélection de ma collection. On le voit à la télé deux semaines par an et tout le monde l'oublie immédiatement après. Malheureusement Christian n'est plus président de la FFT et il n'est plus guère en odeur de sainteté dans les couloirs du stade des mousquetaires. 

Eric, m'a fait aujourd'hui un très beau cadeau: une fausse photo dédicacée de Christian Bîmes. Il a réussi à trouver une sublime photo du bellâtre et a pensé à signer "amitiés amicales", qui est le critère essentiel pour rentrer dans ma collection d'autographes de gens un peu connus mais pas trop.

En fait cette idée de collection m'est venue dans un bar d'hôtel mercure de province dont les murs étaient tapissés de photos dédicacées de vagues célébrités franchement has-been, dont les signatures s'accompagnaient de commentaires génériques du genre (mais sans jamais oser le faire) "amitiés amicales"