Le matin, je suis d'une humeur d'ogre. Le genre à manger les petits enfants qui font trop de bruit. C'est simple, tant que je n'ai pas entamé mon combo thé / jus d'orange / tartines grillées, il est presque impossible de me parler.

Régulièrement, je me dis que ça serait bien de me lever quelques dizaines de minutes avant tout le monde, histoire d'avoir le temps de sortir de ma torpeur matinale et de pouvoir arborer un sourire Ricoré qui mettra de la chaleur dans le petit-déj de la maisonnée.

Tout aussi régulièrement, je m'enroule dans la couette et je me mets la tête sous l'oreiller en grommelant.

Si seulement les réveils n'avaient pas cette fichue fonction snooze qui se déclenche automatiquement quand on appuie sur un des boutons, je parie que j'y arriverais...