Voilà c'est dit, septembre 2011 est un mois pourri. Des ventes au plus bas, un panier moyen en baisse et pourtant les visites sont toujours aussi nombreuses : plus de 1000 par jour mais le taux de conversion ne suit pas malgré la refonte du site.

Autant dire que je suis déçue et que mon moral est au plus bas. Il est vrai que cela fait un gros changement pour les internautes, que les fiches produits sont sans-dessus-dessous, que le bouton d'ajout au panier se retrouve en-dessous de la ligne de flottaison, que le catalogue produit est bien réduit avec de nombreuses ruptures...

J'essaie bien sûr de remédier à tout ça en refaisant toutes les fiches produits, en modifiant le wording pour qu'il soit plus marketing, notamment au niveau des catégories de cadeau, les commandes sont passées pour rétablir le stock, etc... Mais voilà les ventes ne sont pas au rendez-vous et quand il y en a elles sont minables. Certains achètent un cadeau homme romantique à 3€ par exemple. De quoi pleurer devant mon ordinateur quand j'ai vu cette vente s'afficher...

Bon j'ai décidé d'enlever tous les produits au catalogue qui font moins de 7€ pour ne plus voir ça, mais en attendant il reste quelques coeurs magnets...

J'ai donc discuté autour de moi pour avoir des infos sur la refonte d'un site et de ses conséquences. Et j'ai été rassurée car tous les ecommerçants ayant fait l'objet d'un nouveau design ont subi une baisse des ventes dans les semaines suivantes et il s'est passé du temps avant de voir les premiers effets bénéfiques.

Au moins un point rassurant. Parce que jusqu'à présent le site était sur une croissance de 30 à 60% selon les mois. Août 2011 avait même quasiment atteint le mois d'octobre 2010. C'est dire si j'étais optimiste.

Quant aux autres ecommerçants : c'est la bérézina pour tout le monde. Ou bien je ne connais que des sites qui ne marchent pas. Certains n'ont rien vendu depuis le début du mois, d'autres voient leurs ventes baisser de 40% par rapport à août, d'autres n'ont même plus la trésorerie nécessaire pour refaire les stocks avant noël. Bref un vent mauvais souffle sur le ecommerce depuis le retour des vacances et l'arrivée en masse de mauvaises nouvelles économiques : crise financière et bancaires, mesures d'austérité prises par le gouvernement, affaires politico-judiciaires qui se multiplient. Il n'en faut pas plus pour que la consommation stagne ou régresse. Alors qu'une relance économique ne viendra que de la consommation des ménages et pas d'autre chose !!

C'était mon post négatif du mois, il en faut toujours un parce qu'être chef d'entreprise c'est pas rose tous les jours !