Il sort cette semaine, et j'ai eu la chance de le voir il y a peu en avant première. Being W est le dernier documentaire de Karl Zero, soit la version George W. Bush du cynique mais néanmoins très sympathique Dans la peau de Jacques Chirac. La trame est la même : des images d'archives et la voix off du président visé commentant toutes ces séquences.

Si Jacques Chirac avait un côté attachant, dans son documentaire, Bush génère moins d'empathie. Même si là où Chirac flattait la croupe des vaches du salon de l'agriculture, on voit Bush flatter fermement celle de sa femme (sic). Au final, et au delà de ces petits détails, l'Autobiographie non-autorisée du plus controversé des présidents des Etats-Unis montre un personnage complexe, qui m'a mise relativement mal à l'aise.

Loin des gaffes et autres pitreries de Bush, qui représentent son seul capital sympathie, on ne peut s'empêcher de penser que sa candeur est affectée. Et même si je n'aime pas prendre de positions politique habituellement, j'avoue m'être quand même fait cette réflexion : impact humain et financier de la guerre en Irak, enjeux familiaux autour du pétrole et non-gestion de la crise actuelle, ça fait quand même beaucoup pour un seul qui se prétendrait naïf...

PS : pour ceux qui préfèreraient un sujet plus léger, il y a le dernier Woody Allen qui a l'air excellent, Vicky Cristina Barcelona