Aterrissage d'un week-end de trois jours au cours duquel j'avais pris le pari l'engagement de partir sans ordinateur. Trois jours sous la pluie bretonne, sans mes petits passages sur mes sites préférés, sans même un coup d'oeil au back office de Bagatelles et avec le téléphone (donc la réception de mail) coupé.

Apparemment, en ligne, tout s'est bien passé (en cas de problème sur le site, de toute façon, j'ai des indicateurs qui me préviennent). Côté famille, cela m'a fait un bien fou de profiter de tout le monde, de trop manger et de bouquiner au coin du feu.

Et vous, pas d'overdose de chocolat au lait en forme de poule, de lapin ou d'œuf ?