On était quatre adultes à "accompagner" Adèle hier, pour sa toute première fois chez Mickey. Je parie qu'on est quatre adultes à avoir encore la petite musique entêtante de It's a Small World dans la tête.

Le seul moyen que j'ai trouvé pour arrêter de l'entendre, ce sont les titres survitaminés de Siouxsie & the Banshee. La semaine démarre sur les chapeaux de roues !





Bonus : la photo du traumatisme de mon enfance...