Chez tous les cybercommerçants, ça bouge en ce moment. D'abord parce que mars est un mois calme pour le commerce en général (grande distribution comprise), mais aussi parce que chacun a eu le temps de voir les faiblesses de son site/activité durant l'hiver et compte bien profiter de cette accalmie pour optimiser ce qui peut l'être.

Chez Discounteo, il y a une nouvelle charte graphique, chez Emob, ça travaille sur le référencement et la V2, chez Hellotipi, ils sortent une nouveauté par semaine, à la librairie Hispa, il y a eu changement de logo et de serveur... Bref, c'est les douze travaux d'Hercule un peu partout.

Côté Bagatelles, j'ai une liste longue comme mon bras de trucs à faire d'urgence, et une autre liste encore plus longue de trucs à faire si la trésorerie suit. Petit point sur ce qui est dans les tuyaux :



Les numéros de Colissimo J'en frémis de soulagement : les mises à jour des commandes ont été automatisées. En un clic je bascule toutes toutes les commandes en cours vers le statut expédié. Juste après, vous recevez un joli petit mail vous avertissant du départ de la commande avec le lien qui va bien pour savoir où est votre colis.

Les moyens de paiement : c'est la révolution, on va passer de deux à cinq moyens de paiement ! On avait les CB et les cartes eKdo, auxquels s'ajoutent la possibilité de payer par chèque, par Paypal et même par Maxichèque (s'il ne faut pas dix heures pour l'installer).

Le Shhh project : c'est décidé, il devrait voir le jour en avril. C'est un peu de boulot, mais dans la partie que je préfère. En gros il faut penser une quinzaine de produits, trouver les fournisseurs qui vont avec, penser branding, photos, catalogue... J'espère que tout ira bien côté délais de mise en ligne, vu que c'est un peu short et que je ne sais pas encore à qui je vais confier le développement.

L'optimisation du référencement : référencer, c'est un métier à part entière et c'est le tout premier poste sur ma liste d'externalisation à venir, . En attendant, l'URL rewriting est mis en place, il va falloir que je passe toutes les pages produits en revue, que je modifie au passage les balises title, meta etc. Si c''est assez simple à faire, c'est un travail de fourmi qui te demande d'être coupé du monde une bonne demie-journée.

Les coquilles et autres pages à mettre à jour : le truc que je repousse depuis six mois. Cette fois, Super procrastinator ne passera pas par moi, quitte à me faire le site dans son intégralité à cause de l'url rewriting, autant tout passer à la moulinette. Si, je vais le faire, je le jure.

L'ergonomie : pareil que pour le reste, je sais qu'il faut que... et je jure que... Deuxième sur ma liste des choses à externaliser, sachant que pour le moment, on optimise les trackings et autres statistiques pour faire le point. Peut-être à terme une étude à commander à une boite comme Altics.

Et après ? Une fois que tout ça sera en place, je vais me décider à me lancer dans l'achat de mots-clef, l'affiliation, etc. J'aurais quand même réussi à développer la boite pendant trois ans avec un budget publicitaire proche de zéro. Il est temps que je passe dans la cour des grands :)