Depuis vendredi dernier, je suis en mode sans enfant. Pour tout vous avouer, c'est l'avantage n°1 des parents divorcés : avoir régulièrement des moments libres. Le temps d'un week-end ou d'une semaine, je retrouve brièvement des petits bouts de ma vie d'avant, celle où j'étais JCD célibataire, noctambule, épicurienne.

Alors, au menu de la semaine :

Première activité, qui devrait m'occuper à temps plein pendant deux jours : ouvrir les armoires virtuelles de Bagatelles et faire un gros ménage dans les produits. Entre ceux que je ne peux plus voir, ceux que je vais arrêter de distribuer et ceux qui restent, il va falloir faire un tri. Ce sera l'occasion de faire quelques belles promotions juste avant l'arrivée du printemps.

Deuxième activité, qui devrait occuper toutes mes soirées, profiter de cette liberté passagère ! Avec, dans le désordre, des grosses envies de cinéma, d'expositions, d'apéros, de sexe et de lectures à gogo. Pas de courses, pas de ménage, pas de tête blonde à épouiller... ça va être bien !

Troisième activité, qui devrait m'occuper toute la fin de la semaine, préparer les semaines et mois à venir. J'ai plein d'idées, plein d'envies pour développer Bagatelles. Il faut que je réussisse à formaliser tout ça et que je me fasse un calendrier réaliste pour les mettre en place. J'en trépigne d'avance !