Il y a deux jours, François et moi avons reçu à titre personnel un recommandé AR provenant d'un avocat spécialiste de la propriété intellectuelle et du droit des marques. Ce dernier contenait un dossier épais complet nous reprochant l'utilisation du terme Entreprenaute pour l'organisation de nos petites réunions mensuelles. Ce terme ayant été déposé comme marque par un de ses clients, quelques jours avant qu'on achète notre nom de domaine.

Relativement menaçant (nous sommes y sommes accusés de contrefaçon, c'est du pénal), ce courrier nous demande trois choses :
  1. cesser l'utilisation du nom de domaine lesentreprenautesassocies.com,
  2. faire disparaître toute référence à ce nom sur d'autres sites, ouvrages ou blogs nous ayant cités
  3. verser 15.000 euros en réparation d'un préjudice matériel et moral.
Un peu étonnés de n'avoir jamais reçu de mail de la part du détenteur de la marque "Les Entreprenautes", nous avons pris contact avec lui par téléphone. Il a refusé d'en parler et nous a renvoyés vers son avocat, notre proposition de régler le problème par la destruction pure et simple du domaine ne répondant pas à ses attentes.

Malgré cela, comme nous avions utilisé ce nom en toute bonne foi (il est courant depuis plusieurs années sur le web) et pour limiter les dégâts, nous avons décidé de supprimer le site. Nous avons fait un courrier dans ce sens à l'avocat. J'espère que cela nous évitera une assignation, du temps perdu et les frais qui en découleraient...

Bref, nous allons donc devoir changer de nom pour nos rendez-vous d'entrepreneurs du web. Des idées, anyone ?

NB : merci d'avance de faire attention à vos commentaires, ma modération habituellement inexistante serait impitoyable (on est déjà dans la panade, ça n'est pas la peine d'en rajouter une couche)

NB2 : chez François, il y aura une analyse un peu plus exhaustive et argumentée sur le terme "Entreprenaute", pour éviter toute redite, je n'ai pas développé mais je n'en pense pas moins.

NB3 : si vous avez quinze mille euros et que vous ne savez pas quoi en faire, n'hésitez plus ;-)