Il a un nom impossible. De ceux qu'on n'ose pas citer, de peur de faire l'erreur de diction fatale qui vous fera dire bite là où il n'y avait qu'un joli Pitt innocent. Jusqu'à présent, je me gardais donc bien d'en parler. Je passais sur son blog à l'occasion, mi-amusée, mi-consternée par ses textes de (faux?) adolescent.

En recevant son bouquin, je me suis demandée si j'allais le lire, dubitative sur l'exercice qui consiste à reprendre les textes d'un blog pour en faire un bouquin.

J'ai quand même commencé à parcourir les premières pages, souri, puis pouffé. Et je me suis régalée des chapitres suivants, apprécié sa plume un peu acérée et une manière de croquer des personnages hauts en couleur avec beaucoup de justesse.

Bref, si vous voulez passez un agréable moment, qui vous évoquera la pelle que vous avez roulée à Jérôme B. derrière le labo de sciences tout un tas de souvenirs d'adolescence, foncez acheter La vie rocambolesque et insignifiante de Brad-Pitt Deuchfalh. C'est drôle et c'est bien vu !