En trois ans d'activité sur Bagatelles, je peux compter sur le doigts d'une main le nombre de garçons qui ont touché la fabrication des produits. Un seul, un entrepreneur encore plus fou et pugnace que moi, revient régulièrement. J'écoute patiemment le récit de ses joies pros et de ses déboires persos pendant qu'il remplit des tubes pour se détendre (sic).

Pour ne pas changer une équipe qui gagne, deux "filles" de plus arrivent ce matin. Flore, que vous connaissez déjà, reprend le chemin de l'atelier. J'espère qu'elle retrouvera avec plaisir le rythme café-panier-sandwich-bavardage-colis. Héloïse, quant à elle, est la plus jeune recrue de Bagatelles, toutes catégories confondues.

La grande question du jour est d'établir le programme de la demoiselle pour la semaine, puisqu'elle fait un court stage d'immersion en entreprise. Dites-moi, si vous étiez élève de troisième au collège du coin, qu'est-ce qui vous intéresserait au sein d'une petite entreprise comme Bagatelles ?