Ok, j'ai annoncé un syndrome de la page blanche. Ok, je me suis lamentée sur mon propre sort. Ok, j'ai un peu abusé. Et puis j'ai fait exactement le même coup il y a tout juste un an.

Mais on pourrait mettre tout ça sur le compte des saisons, des cycles de vie et de l'arrêt du tabac, non ? Et puis je pourrais me remettre à fumer blogger tranquillement, comme si de rien n'était... hum ?