Des premiers jours d'automne, mais avec des allures de belle saison.

Dans les parcs, les petites filles couraient jambes nues, sur les marchés se mêlaient animation hivernale et belle humeur estivale, et d'un magnifique ciel bleu, les feuilles mordorées descendaient tranquillement.

Du coup, pour tenter de "sentir" la différence entre le printemps et l'automne, j'ai été obligée de faire de longues siestes le nez dans l'herbe fraîche. C'était dur....