C'est pas une super bonne idée de m'offrir des chocolats, cette année. Parce qu'à mon troisième jour sans tabac, je me fais violence pour ne pas ouvrir la boite qui vient d'arriver par la Poste (c'est la deuxième que je reçois, l'autre je l'ai boulottée en une soirée).

C'est mon médecin qui va être content de constater que j'ai remplacé le tabac par le chocolat. En plus, je parie que c'est aussi addictif. Au lieu de me pourrir les poumons, je vais me boucher les artères.

Il m'a pourtant bien mise en garde, mon médecin. Pas de grignotages, pas d'alcool et pas de tabac. Du sport, de l'eau et un mental d'acier. J'avoue que les journées sont longues à ce rythme...