Comme une veille de rentrée... Se demander si ses crayons sont taillés, vérifier que son cartable soit prêt. Jeter une dernière fois un oeil à la liste des fournitures. Et les vêtements que tu mettras demain, ils sont où ?

Aller se coucher avec une petite excitation doublée d'une pointe d'angoisse. Avoir du mal à trouver le sommeil, se retourner longtemps dans son lit. Regretter déjà un peu les vacances. Puis sourire en pensant à tout ce que cette année réservera comme surprises.

Demain, en reprenant le travail, je repenserai aux chaussures neuves qui crissent sur le trottoir, au cartable encore léger, à l'odeur de l'encre, de la colle Cléopâtre, et au toucher du papier neuf. J'ai hâte.