En ce moment, je constate que de nombreux blogs s'essoufflent, ou ferment. Pour ceux qui s'essoufflent, on sent que la tentation du maintien de l'audience a pris le pas sur le plaisir de blogger. Pour ceux qui ferment, on se demande toujours s'il y aura une nouvelle tentative, une réouverture sous une autre forme ou une disparition pure et simple.

De mon côté, je reconnais que tenir sur le long terme, essayer d'avoir une ligne éditoriale (ahem), ne pas faire de billets redondants (re-ahem) et ne pas tirer à la ligne est difficile. Autant être honnête, l'année a été intense et la lassitude du billet quotidien, qui s'est planquée au fond là-bas, me guette un peu plus chaque jour.

Pour toutes ces raisons, je vais profiter de la trêve estivale pour faire trois choses : écraser mon lecteur de flux rss, remettre à zéro la page de liens qui est sur Bagatelles et enfin me forcer à ne pas blogger pendant la durée de mes vacances.

OK, ça peut paraître un peu extrême comme solution, mais en rentrant, j'aurai :

- les idées claires,
- réfléchi à des projets que j'ai en tête depuis un moment,
- et surtout, je jetterai un oeil (presque) vierge sur le web !