Bonne nouvelle, sur l'administratif du deuxième trimestre 2007, je m'aperçois que je finis par être inoculée d'un point de vue comptable. Plus de douleurs d'estomac, plus d'allergies, plus de nausées à la simple vue d'une déclaration de TVA.

Mauvaise nouvelle, les chiffres ne sont pas exactement ceux que j'aurais souhaité, même si les perspectives restent motivantes...

Pour tout vous dire, le changement d'hébergement a été franchement catastrophique. Plus de six jours d'interruption de l'activité en avril, auxquels s'ajoutent 48h en mai et 48 heures en juin. De l'incrémentation des commandes en back-office qui ne se faisait pas, au mauvais fonctionnement du TPE puis aux requêtes sur la base mysql qui étaient impossibles, on a beaucoup beaucoup ramé, d'un point de vue technique.

Du point de vue du CA réalisé, ça me donne un mois d'avril qui est à peine au-dessus d'avril 2006, un mois de mai qui est à 120% et un mois de juin qui est à 130%. Au lieu des 150% habituels de croissance sur le site par rapport aux même périodes de l'année précédente.

Passée la frustration du moment, rencontrer ces difficultés est motivant. D'abord parce que le ralentissement de la croissance est dû à un problème identifié et assez facilement ajustable. Ensuite parce que ça me force à me sortir de ma routine blog-colis-dodo, pour repenser le site et par extension tout le marketing autour. J'ai également profité de l'occasion pour renégocier mon contrat Colissimo.

Pour conclure, ma petite entreprise c'est peut-être plein de stress, des nuits blanches, des coups de gueule, beaucoup de chocolat et autres petits tracas quotidiens, mais ça reste encore et toujours une formidable aventure. Et c'est ce qui compte vraiment !