Chez Bagatelles, ce matin, c'est Beyrouth. Des centaines de colis partiront dans la journée d'ici et leur préparation a été pour le moins tendue puisqu'on a arrêté de bosser cette nuit à deux heures trente et que je suis debout depuis six heures pour finir avant le passage d'UPS.

Dès qu'ils seront partis, il va falloir faire un ménage monstrueux : on a mis en tubes des brisures de coquilles d'huîtres (si, je vous jure) pour une commande spéciale et, depuis une semaine, une poussière d'huîtres ultra-fine s'est déposée/infiltrée partout. Déjà que je n'étais pas amatrice d'huîtres...

Bref, ne vous étonnez pas de ne pas me trouver ici aujourd'hui, je serai avec mon plumeau :/