...je n'ai pas écrit hier. Pas envie et pas d'inspiration. C'est fou ce que les mots viennent vite à certaines périodes alors qu'il m'est laborieux d'écrire en ce moment. Question de temps, de contexte, de vivacité intellectuelle.

Depuis plusieurs mois, je divorce. Peut-être que cette phrase n'a pas sa place ici. Il n'empêche que tout ce qui gravite autour de cette séparation - qui semble s'étirer à l'infini - me mobilise trop.

J'avoue, je suis fatiguée de tout ça, j'ai envie que chacun de nous passe à l'étape suivante, envie de récupérer les morceaux de cette histoire et de les ranger dans la petite boite de mes souvenirs.

J'attends juillet avec impatience, pas seulement parce qu'il y aura les vacances, mais aussi parce que je sais que c'est à ce moment là que la page sera finalement tournée.

J'attends septembre avec impatience, parce que j'ai envie d'un avenir radieux, parce que je crois en Bagatelles, et que j'aurai de nouveau cette énergie qui m'a parfois fait défaut cet hiver.

Vivement l'été...