Par Hadrien dans La chronique d'Hadrien

Je vous aurais bien parlé de la mort de Jean-Claude Brialy, lui qui symbolisait la nouvelle vague à (presque) lui tout seul, mais il a passé les 5 dernières années à faire le pitre chez Fogiel alors je ne lui rendrais pas cet hommage.

A la place je vais vous parler des grands problèmes de pollution atmosphérique chez nos voisins suisses et italiens. Quand on parle de Suisse, on pense montagne, air pur. C'est ce que pensaient les habitants d'un petit village du canton de Schwitz lorsqu'un nuage épais provocant éternuements et irritations s'est abbatu sur eux. Il s'agissait d'un nuage de poivre provenant le l'usine locale de spray au .... poivre. Pendant ce temps-là, en Italie, un très sérieuse étude sur la qualité de l'air a décelé dans Rome une concentration non négligeable de cocaïne dans l'air (plus particulièrement dans les environs de l'université). Les quantités sont de l'ordre du nanogramme par mètre cube d'air. Question: sachant cela, les cocaïnomanes romains, vont-ils respirer plus?