C'est bien... ces week-ends qui ont la saveur de l'été. Ceux où on met les pieds dans l'eau, ceux où on s'allonge dans l'herbe, ceux où on mange des fraises.

Sinon, j'y suis allée, à la grande réunion d'hier. Dix ans après, j'ai pu constater que c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas.

Au vu de ce qui se profile, je sens que je vais profiter de la tranquillité commerciale de l'entre-deux votes pour bien préparer la fête des mères et la fête des pères.