Entre les vacances scolaires et les élections, en ce moment chez Bagatelles, c'est le calme plat. Les ventes sont à peine plus élevées que l'année dernière en avril, alors qu'on était sur un rythme de croissance régulier, idem pour la fréquentation du site qui est légèrement inférieure à celle du mois de mars.

Pour couronner le tout, Flore est en vacances, j'ai donc récupéré la préparation des commandes entreprises du moment. Et la Tabatière est fermée, je suis privée de café matinal au comptoir.
Petite forme la patronne, ce matin.