1. la maternité a coïncidé de manière consciente, ou pas, avec la création de l'activité. Souvent c'était lié à un besoin d'équilibre entre famille et vie professionnelle
  2. aucune n'a dit qu'il était plus difficile d'être une super Maman quand on est entrepreneuse que quand on est salarié, bien au contraire
  3. la plupart avaient déjà un profil d'entrepreneuse : formation, environnement familial ou capacité à travailler de manière autonome
  4. presque toutes soulignent que l'équilibre de la boite passe par un équilibre familial et saluent au passage leur moitié
Alors que je prépare les trois dernières, Fanny, Anne et moi, je réalise que ce sont les trois interviews qui présentent le plus de singularités par rapport aux autres. J'ai du les mettre de côté par hasard. Ou alors c'est un acte manqué... Ach Freud, quand tu nous tiens !