En passant sous le porche de mon immeuble ce matin, j'ai encore récidivé. Je tiens involontairement une collection d'objets en métal peint, tous plus inutiles les uns que les autres. Je dois avoir une âme d'industrielle de l'Europe de l'Est qui sommeille en moi, je ne vois pas d'autre explication.

Encore, pour les jouets anciens comme cette poupée russe mécanisée, je peux me justifier ; pour les boites alimentaires à réclame aussi (quoique, j'ai une grosse prédilection pour celles qui sont cabossées et rouillées, donc moches). Mais franchement, qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire d'une boite à lettres (moche aussi), dont la porte ne ferme plus ?

Dire que je m'étais promis de faire le vide de ma cave, dont la porte ne ferme plus tellement elle est pleine, et que je me retrouve en train de remplir mon appartement...