Par Mathilde - dans Au fil de l'eau

Chez Bagatelles, celle qui regarde vraiment les commandes une à une, c'est Flore. C'est elle qui, dès son arrivée le matin, va évaluer les produits à préparer, mettre de côté les livraisons différées, et qui m'alerte si on a une erreur quelconque, que ça soit au niveau des stocks ou d'une commande en particulier.

Flore est également celle qui a les clefs de l'imprimante : elle édite les messages à joindre aux commandes et vérifie qu'on ne se plante pas en mettant un texte sulfureux dans le paquet destiné à la grand-mère du voisin.

En ce moment, je l'entends régulièrement bondir sur sa chaise à cause des fautes dans les messages. En particulier pour les messages d'amour, on voit bien que ça lui arrache le coeur d'envoyer un "je veut t'aimé tout les jour de ma vie".

Du coup, aujourd'hui, gros dilemme existentiel professionnel évoqué pendant le déjeuner : devons-nous traiter de manière automatique les commandes, ou peut-on se permettre de corriger les messages ? En ce qui me concerne, je suis partisane de la première solution. Mais vous avez peut-être un avis sur la question...