Par Mathilde - dans Au fil de l'eau

Les agents virtuels me fascinent depuis pas mal de temps. Il m'arrive de passer chez discounteo juste pour le plaisir de poser une question à Tea, j'ai récemment soupiré d'aise grâce à Léa qui m'a trouvé en dix secondes une information que je cherchais depuis dix minutes, et enfin, j'ai rencontré Anna, chez Ikea.

Du coup, il y a une question qui me trotte dans la tête : comment se fait-il qu'aucun politique n'ait encore été tenté de mettre en place un agent virtuel sur son site ? Bon, j'imagine qu'on pourrait me répondre que la politique est une chose sérieuse et ancrée dans le réel. Mais le FN et le PS ont bien ouvert leurs bureaux de campagne sur Second Life.

Vous imaginez un peu : mapper Nicolas, Arlette ou encore Edouard et les "former" pour qu'ils puissent répondre à toutes sortes de questions... Je serai curieuse de conaitre le top ten des questions qui seraient posées à leurs doubles virtuels !

PS : StArk, tu m'avais promis un cours sur les agents virtuels, à ce propos :)