Par Mathilde - dans Au fil de l'eau

Accros, maniaques, dépendants, les utilisateurs Mac ont ceci de commun qu'ils sont en adoration totale devant tous les produits de la marque à la pomme. Il faut admettre que le parcours d'Apple a de quoi rendre rêveur. Ceux qui donnaient la société moribonde en 1997 en ont été pour leurs frais : le secret de la vie d'une communauté, c'est le charisme de son leader. Et Steve Jobs est épatant dans ce rôle !

Son "stay hungry, stay foolish" (Stanford 2005) restera dans les annales, de même que des dizaines de citations qui sont reprises sur la toile. Steve Jobs n'est pas juste le CEO d'Apple, il s'est transformé au fil des ans en une sorte de prédicateur, évangélisant les foules à chaque apparition. C'est d'ailleurs ce qu'il a encore fait hier avec la présentation de l'iPhone. Produit annoncé comme la plus importante révolution en informatique depuis l'invention de la souris.

Seulement la question qu'on est encore en droit de se poser ce matin, c'est de savoir si tout cela ne ressemble pas aux annonces - dont je me souviens très bien, puisque j'étais chez Apple - concernant le Cube G4. Le produit est sexy, performant, mais pas vraiment abouti et surtout cher. Si on reste honnête, au vu des caractéristiques de l'iPhone, je dirais qu'il n'y a pas vraiment de révolution. Plutôt un très beau smartphone, qu'on aura plaisir à caresser avant fin 2007...