Par Mathilde - dans Au fil de l'eau

Elle et moi on est plutôt intimes, on se retrouve tous les ans. A peu près à la même époque, d'ailleurs. Dans les jours qui précèdent sa venue, je ressens toujours la même chose, je sais qu'elle arrive à la manière dont la zone qui est autour du coeur me picote, à ce petit quelque chose qui me chatouille la gorge...

Et, petit à petit, elle m'envahit. C'est le moment des frissons, ceux qui partent de la nuque pour se glisser au bas du dos. Chaud, froid, les mains moites, la tête qui tourne, le coeur qui palpite. Les nuits qui me laissent épuisée, essoufflée.

Un peu comme le ferait une nuit d'amour. Sauf qu'on ne peut pas vraiment dire que je l'aime, ma crève de l'hiver...