Par Mathilde - dans Au fil de l'eau

Cher Père Noël,

J'ai été d'une sagesse exemplaire cette année. Bon, comme on ne peut rien te cacher, il faut bien que je fasse mon mea culpa pour la fois où j'ai mis Maman de force dans le train quand elle voulait rester une semaine de plus à la maison. En même temps, je voudrais bien t'y voir, toi, avec ta mère qui t'attend dans le canapé quand tu sors jusqu'aux premières lueurs de l'aube. Bref, j'ai vraiment été sage cette année, gentille, serviable.... Et puis, tu as vu, ça fait trois semaines que je travaille à t'alléger la tâche.

Revenons à nos cadeaux. Bon, l'année dernière, je t'avais demandé pas mal de choses. C'est vrai que j'ai eu la carafe à décanter, et même une repro d'un Schiele (offerte par Zaelle). Pour le reste, je fais toujours le ménage moi-même, l'iMac c'est Bagatelles qui s'est chargé de me l'offrir, et la perceuse, heu, c'était pas une super idée, j'en ai une avec fil qui fonctionne très bien.

Alors du coup, j'ai remis ma liste à jour, et je me disais qu'en étant réaliste, on pourrait voir ce qu'il est possible de m'amener dans mes envies du moment :

  1. des vacances dans un lieu où la fracture numérique est une réalité
  2. un appartement auto-nettoyant, avec option pressing intégrée
  3. un bonnet, parce que j'ai vraiment froid aux oreilles le matin
  4. un abonnement au mur d'escalade de Versailles
  5. le kit Nike + iPod (histoire d'avoir une bonne raison de recommencer à courir)
  6. une sculpture en pâte à sel que je pourrais devrai exposer sur mon bureau
  7. le temps de m'asseoir et de regarder ma fille grandir
  8. quelques bouts de tissu et autres colifichets dénichés ici
  9. un crédit temps / argent pour aller faire un tour aux puces de Vanves histoire de chiner quelques fauteuils et lampes à retaper
  10. du bonheur, glissé dans une enveloppe, à consommer toute l'année
PS : et aussi, si tu pouvais nous éclairer. La grand mère d'Adèle prétend que tu habites au ciel, mais moi il me semble que tu serais plutôt du côté du Pôle nord. Rassure-moi, Saint-Pierre n'est pas ton voisin, n'est ce pas ? ?