Par Mathilde - dans Au fil de l'eau

On va dire que j'ai été un peu joueuse sur ce coup là. Dans ces cartons, il y a de quoi préparer deux belles commandes de cadeaux d'entreprise à livrer pour lundi dernier carat. S'ils n'avaient pas été déposés chez Bagatelles aujourd'hui, on se prenait quelques milliers d'euros dans la vue en stock immobilisé.

Bon, j'ai fait confiance à mon fournisseur qui avait promis-juré-craché pour un départ entrepôt mercredi. Mais j'ai stressé toute la matinée à l'idée que ce soit le transporteur qui me livre hors délai.

Maintenant il ne nous reste plus qu'à passer les deux jours qui viennent à préparer tout ça, faire des jolis emballages cadeau, glisser des cartes de voeux, etc.