Par Hadrien dans La chronique d'Hadrien

Philippe Noiret est décédé hier à 76 ans. Dit comme ça, ça n'a pas grand sens. Comment un entrefilet glissé ici pourrait résumer la perte du bonhomme. Il représente pour moi tout ce que le cinéma français devrait être. Il a joué pour les plus grands et dans leurs plus grands films, les plus grands rôles. De verneuil à Molinaro, de Blier à Tavernier, de Leconte à Téchiné et même d'Hitchcock à Ettore Scola. De Zazie dans le métro, Alexandre le bienheureux (la découverte d'une vocation pour moi), la grande bouffe, le vieux fusil,... aux plus récents, Uranus, les cotelettes (ah, sa définition du chieur de droite!!) et Edy, chef d'oeuvre noir avec un Berléand sublime. Un seul regret, pourquoi avoir joué dans Les Ripoux 3?