Par Mathilde - dans Au fil de l'eau

Un week-end en demi-teinte, entre promenades avec Adèle, et boulot pour Bagatelles. Marché, café, vélo, clavier et grands espaces. J'appréhende avec un peu d'angoisse les deux mois à venir qui seront très probablement intenses, et sans pauses du dimanche. On verra comment je gère ça, mais je sens que mes amis vont encore me faire la tête cette année.

Sinon, en vrac : chez moi, le père Noël est devenu un instrument au service de la terreur, je dois filer chez ma comptable et je n'ai pas eu le temps de lui préparer tous les papiers, et enfin, il faut appeler les fournisseurs de bagatelles qui traînent pour livrer des produits commandés il y a un mois et demi...

Comme un lundi, en résumé !